Poïétique et Art-thérapie initiatique
Témoignage de l’artiste TUDI DELIGNE
à propos de son processus créatif

« Dans mes dessins, lorsqu’il n’y a aucune différence entre ce que je projetais et ce qui arrive, je trouve cela très ennuyeux.

Les choses deviennent passionnantes lorsqu’il y a des surprises, de l’accident, quelque chose qui m’échappe.

Par définition, l’art n’est pas projetable à l’avance.

Je veux que le dessin lui-même prenne des décisions, qu’il prenne son indépendance par rapport à mes intentions et désirs, qu’il ait son intégrité propre comme j’ai la mienne.

Quand je crée, je découvre des choses qui jaillissent.

Souvent, cela apparaît du fait d’accidents, de choses involontaires, de hasards complets et j’essaie de repérer le moment où ça devient intéressant.

Quand subitement quelque chose de fantastique apparaît, j’essaie bien sûr de pousser dans cette direction…»

(ARTENSION 161-162)

Je partage le témoignage de cet artiste car il illustre parfaitement le concept de Poïétique.

La Poïétique désigne l’art, pour le créateur, de se laisser potentialiser par l’objet en cours de création ou d’exploration.

Pour qu’il y ait Poïétique – c’est-à-dire pour que le créateur soit potentialisé en retour par l’objet qu’il crée – le devenir et la finalité de la forme doivent pouvoir, d’une certaine façon, lui échapper, le surprendre, l’attendre au tournant de ses intentions premières.

Faire œuvre poïétique exige du créateur qu’il soit pleinement et simultanément attentif :

  • à la matière de l’œuvre en train de prendre forme
  • à sa propre matière intérieure vivante : sensitive, organique, psychique, intuitive
  • aux rebonds et interactions entre les deux

La Poïétique est un des piliers majeurs de l’Art-thérapie initiatique.

Elle garantit une œuvre assortie de sens et de Sens, d’intention profonde, une œuvre intégrant la matière vivante intérieure du créateur.

Nous devons nous méfier de la propension de chacun à produire des œuvres creuses, vides de sens, des formes sans fond, des formes jolies, voire à la mode, des formes répétitives éjaculées par un mental coupé du corps et de l’Esprit.

On peut créer et ne rien exprimer comme on peut parler pour ne rien dire.

L’Art-thérapeute doit être à même de repérer le corps de l’œuvre, le souffle de l’œuvre – ou l’absence de ceux-ci.

C’est en cela que Poïétique et Art-thérapie ont tout intérêt à se rapprocher, à se nourrir l’une l’autre.

Véronique ASVISIO

Être créateur

Être créateur

L’Art-thérapie initiatique participe à l’éveil et au renforcement de l’Être-créateur en soi. Être-créateur est sans rapport avec le domaine de l’Art. C’est un état d’esprit, une ouverture et une...

lire plus
« J’aime écouter »(C.R. Rogers)

« J’aime écouter »
(C.R. Rogers)

« Lorsque je parviens à entendre réellement un autre, cela me met en contact avec lui, cela enrichit ma vie. C’est en écoutant les gens que j’ai appris tout ce que je sais sur les individus,...

lire plus

Il y a un arc en ciel …

Il y a un arc en ciel …

« Il y a un arc-en-ciel qui repose en vous. Vous avez laissé briller certaines couleurs plus que d’autres, que vous jugiez peut-être moins belles. Le chemin vers l'authenticité vous révèle que...

lire plus
Si vous souhaitez me connaître…

Si vous souhaitez me connaître…

"Et si vous souhaitez vraiment me connaître, Il serait sage de me demander non pas qui je suis Mais qui je suis en train de devenir Non pas d'où je viens, mais où je vais Non pas ce que j'ai...

lire plus
Fleurs et poésies…

Fleurs et poésies…

Vous demandiez : "pourquoi flâner en poésie ?" Demandez-vous pourquoi déambuler parmi les fleurs de nos jardins... Fleurs et poésies ont en commun de prendre soin de qui les soigne. Marc...

lire plus